Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Formation continue en santé


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Rechercher

    DIU Prise en charge des patients en réanimation néphrologique

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail

      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Domaine : Sciences, Technologies, Santé
    Discipline : Médecine
    Code FAP :

    Présentation

    Durée :
    1 an
    Type de diplôme :

    Diplôme d'université 3eme cycle

    Présentation

    La néphrologie a participé à la naissance de la réanimation. Le rein est un acteur essentiel dans la régulation du milieu intérieur. Les méthodes d’exploration et la prise en charge des troubles métaboliques hydroélectrolytiques et de l’insuffisance rénale aigüe évoluent continuellement.

    Objectifs

    Il est devenu nécessaire de regrouper dans un enseignement spécialisé de 3ème cycle ces différents aspects de la réanimation néphrologique. Les objectifs sont essentiellement pratiques à partir de situations cliniques réelles, validées pour leur intérêt didactique. La participation active des étudiants est demandée.

    La rencontre avec les experts enseignants doit être l’occasion de séances de questions/réponses détaillées et pratiques.

    Public cible

    Public concerné

    • Etudiants du 3ème cycle des études médicales : DES, DFMS, DFMSA
    • Médecins : néphrologues, réanimateurs médicaux, anesthésistes-réanimateurs, urgentistes, cardiologues, hépatologues
    • Docteur en médecine français ou étranger
    Passerelles et ré-orientation

    Cet enseignement facilitera l’exercice quotidien en réanimation chirurgicale ou médicale dans le secteur public ou privé. Il peut aussi être utile pour l’exercice en unités de soins intensifs néphrologiques ou au Service d’Accueil des Urgences (S.A.U.). Il peut enfin être utile pour l’industrie pharmaceutique, impliquée notamment dans la fabrication des générateurs de dialyse ou des appareils d’ hémo(dia)filtration continue.

    Admission

    Conditions d'accès
    Critères et procédures de recrutement :
    • Demande motivée
    • Avis du chef de service ou d’unité
    • Projet professionnel ultérieur
    • Examen du CV et des titres et travaux
    Pré - Inscriptions :

    Lettre de motivation + CV + Titre et travaux

    à adresser au :

    Pr Nicolas LEROLLE

    02 41 35 38 45

    NiLerolle@chu-angers.fr

    Inscriptions administratives :

    Contacter Pascale CHAMPAGNE

    Formation Continue en Santé

    02 41 73 59 44

    pascale.champagne@univ-angers.fr

    Pré-requis necessaires

    Compétences acquises

    • Connaissances de bases en néphrologie correspondant au 2ème cycle des études médicales (voir livre du Collège Universitaire des Enseignants de Néphrologie – édition Ellipse, 2003)
    • Avoir exercé au moins 6 mois dans une unité de réanimation médicale, chirurgicale ou de spécialité (néphrologie, hépatologie, cardiologie, pneumologie)
    Droits de scolarité :

    Tarifs 2016-2017 :

     Formation initiale : 350 €

    Formation non financée : 1000 €

    Formation financée : 1000 €

    + droits universitaires de 189.10 €

    Programme

    Organisation de la formation

    Cours théoriques : 36 heures

    ¨        Grands mécanismes et troubles hydroélectrolytiques en réanimation

    ¨        Nécrose tubulaire aiguë

    ¨        Aspects étiologiques particuliers de l’insuffisance rénale aiguë

    ¨        Épuration extrarénale

    Travaux pratiques : 28 heures.

    Contrôle des connaissances

    Examen écrit de 2 heures (4 dossiers cliniques) ; coefficient 2 ; note sur 20

    Soutenance d’un mémoire (*), dont le sujet sera déterminé au préalable avec le responsable de l’enseignement ; coefficient 2 ; note sur 20.

     Seront admis les étudiants ayant obtenu la moyenne à l’écrit et à l’oral.

     (*) Ne pourront soutenir le mémoire que les étudiants ayant assisté à au moins 75 % des enseignements et ayant au moins la moyenne à l’écrit.